Interview de JK Rowling sur CNN : "C'est ma peur : être prise au piège, être impuissante"

JK Rowling a été interviewée par Christiane Amanpour pour CNN (10/07/2017)
JK Rowling a été interviewée par Christiane Amanpour pour CNN (10/07/2017)

Comme annoncé vendredi, une interview exclusive de JK Rowling par Christiane Amanpour a été publiée ce lundi. Les premiers extraits de cette entrevue ont déjà filtrés sur le net. L'interview complète a été diffusée à 20h (heure de Paris) sur la chaine CNN.

 

L'auteur y a abordé comme prévu son implication dans l'association Lumos qu'elle a fondée en 2004. Concernant la surprise annoncée, cela n'en était pas vraiment une, comme on pouvait s'en douter avec les médias moldus...

Un manuscrit perdu

L'auteur a en effet annoncé qu'elle avait écrit un "conte de fée politique" mais que celui-ci ne serait certainement jamais publié car elle ne l'appréciait pas assez. Une information qu'elle avait déjà partagé sur Twitter. Elle précise dans l'interview : "Ce livre, je ne sais pas si ce sera publié un jour, mais en réalité il est actuellement suspendu dans une garde-robe." Elle a effet recopié des lignes de son manuscrit perdu pour en faire une robe pour la fête de son 50ème anniversaire où le thème était 'Venez avec votre plus grand cauchemar'.

La genèse de Lumos

JK Rowling est également revenue sur ce qui l'a poussé à fonder son association Lumos :

"C'était un reportage sur un enfant dans un journal... Je lisais le journal du dimanche et j'ai vu ce que je vois encore dans ma mémoire. C'était une image très troublante d'un très petit garçon hurlant à travers un grillage".

 

Rowling admet qu'elle a presque failli tourner la page ensuite, mais elle était tellement frappée par cette image troublante qu'elle est allée lire l'article. Consterné par l'histoire d'un orphelinat en République tchèque, Rowling a décidé qu'elle devait faire quelque chose à ce sujet.

Cela a conduit à une révélation sur les pires craintes de Rowling : l'impuissance et les petits espaces. Cela se rattache à ce qui est devenu un détail bien connu de l'univers de Harry Potter :


"Je pense que juste l'idée que ces enfants soient parqués de cette façon était horrible pour moi... c'est comme Harry dans son placard, pourquoi ai-je mis Harry dans un placard ? Parce que c'est ma peur, d'être pris au piège et d'être impuissante, juste impuissante à sortir de cet espace."


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    hermione7 (mardi, 11 juillet 2017 22:08)

    C'est très émouvant...

  • #2

    lilypotter (jeudi, 13 juillet 2017 11:10)

    D'accord avec toi

  • #3

    Grispec (lundi, 17 juillet 2017 12:58)

    Je trouve aussi

  • #4

    Hermioneweasley (jeudi, 20 juillet 2017 15:23)

    Je trouve aussi