JK Rowling récompensée au gala littéraire du PEN

JK Rowling au PEN Literary Gala, le 16 mai 2016 au Muséum d'Histoire Naturelle de New York.
JK Rowling au PEN Literary Gala, le 16 mai 2016 au Muséum d'Histoire Naturelle de New York.

A l'occasion du gala littéraire du PEN American Center, qui se déroulait ce lundi au Muséum d'Histoire Naturelle de New York, JK Rowling, l'auteur de la saga "Harry Potter", a reçu le 2016 PEN/Allen Foundation Literary Service Award (une récompense pour service rendu à la littérature). Le PEN American Center est une organisation à but non lucratif dont l'objectif est de développer la littérature et de défendre la liberté d'expression. En 2015, l'équipe de Charlie Hebdo avait été récompensée par ce même organisme.

 

Le PEN a justifié cette récompense : "JK Rowling a utilisé son talent et sa stature pour combattre les inégalités tant à un niveau local que mondial. Elle-même, cible de la censure dans les écoles et les bibliothèques à travers le monde, et cible des critiques sur internet, Rowling a émergé comme un partisan de la libre expression et de l'accès à la littérature et aux idées, aussi bien pour les enfants que pour les personnes incarcérées, les personnes atteintes de troubles d'apprentissage, ou encore les femmes et les jeunes filles du monde entier."

 

L'auteur a prononcé un discourt suite à une présentation réalisée par l'actrice Sarah Jessica Parker, qui a loué les thèmes de "l'honneur, l'humilité, le dévouement et la résilience" développées dans la saga "Harry Potter".

 

Nous avons traduit quelques extraits de sa prise de parole, durant laquelle elle livre un véritable plaidoyer pour la liberté d'expression  :

"Protégé comme je suis par mon appartenance à une nation libérale où la liberté d'expression est un droit fondamental, je considère que les critiques sont parfaitement libres de dire que je suis en train de convertir les enfants au satanisme, et je suis libre de leur expliquer qu'au contraire j'explore la nature humaine et la moralité. Ou de dire qu'ils [ces critiques] ne sont que des imbéciles."

 

"Il n'y a pas plus longtemps que l'année dernière, nous avons vu l’apparition d'une pétition pour empêcher l'entrée de Donald Trump sur le territoire du Royaume-Uni. Elle a recueilli un demi-million de signatures." a dit plus tard JK Rowling. Le public présent a aussitôt applaudi mais Rowling a ajouté très sérieusement : "Attendez un instant: Maintenant, je trouve presque tout ce que M. Trump dit répréhensible. Je le considère comme offensant et bigot [sectaire ou fanatique]. Mais il a tout mon soutient pour venir dans mon pays et y être offensant et bigot. Sa liberté d'expression protège ma liberté de le traiter de bigot. Sa liberté garantit la mienne."

 

"Si mes sentiments offensés peuvent justifier une interdiction de voyage pour Donald Trump, je n'ai pas de raisons morales pour avancer que ceux offensés par le féminisme ou la lutte pour les droits des transgenres ou le suffrage universel, ne devraient pas opprimer les militants pour ces causes. Si vous cherchez la suppression des libertés d'un adversaire pour la simple raison qu'il vous a offensé, vous avez franchi une ligne et vous vous tenez aux côtés des tyrans qui emprisonnent, torturent, et tuent exactement avec la même justification."

 

"Oh mon frère humain, si nous sommes en désaccord dans les pensées, les principes ou les croyances, cela nie-t-il le fait que nous sommes tous les deux humains ? Tout ce que vous et moi avons à faire est de se respecter mutuellement. Tolérons les vues de nos adversaires froidement et patiemment. Tout en les écoutant, ne pensons pas à répondre avant d'écouter toutes les opinions contraires"

 

Retrouvez l'ensemble de l'intervention de JK Rowling durant cette soirée :


Écrire commentaire

Commentaires : 0