Emma Watson, ovationnée à L'ONU, menacée sur le net...

Comme vous le savez surement, Emma Watson, l'interprète d'Hermione Granger dans la saga Harry Potter, est depuis Juillet 2014, ambassadrice de bonne volonté pour l'ONU Femmes. Le 20 Septembre dernier, elle a prononcé un discourt poignant à la tribune de L'ONU (Organisation des Nations Unies), dans lequel elle défend le mouvement pour l'égalité entre les sexes "He for she". Cette déclaration a été applaudie à l'ONU et dans les médias mais la jeune actrice de 24 ans a subit des menaces sur le net. Les détails dans lire la suite...

La vidéo du discourt (en anglais)

Quelques extraits de ce discourt :


"On m'a nommée il y a six mois, et depuis que je parle de féminisme, je me rends compte à quel point le mot est devenu impopulaire."


"Quand j’avais 8 ans, je ne comprenais pas pourquoi on me qualifiait d’autoritaire sous prétexte que je voulais diriger les pièces de théâtre que l’on présentait ensuite à nos parents. Alors que lorsque c’était un garçon qui voulait s’en occuper, on ne lui faisait pas de réflexion."

 

"Des femmes choisissent de ne pas dire qu'elles le sont. Apparemment, je fais partie de celles qui s'expriment de manière trop virulente et agressive."

 

"Le féminisme, par définition, c'est croire que les hommes et les femmes doivent être égaux en droits et avoir les mêmes chances. C'est la théorie de l'égalité politique, économique et sociale des sexes"

 

"Je suis Britannique et je pense avoir le droit d'être payée autant qu'un homme. Je pense avoir le droit de prendre les décisions que je veux en ce qui concerne mon corps. Je pense que les femmes ont le droit de s'engager et de me représenter dans les décisions politiques. Hélas, je peux vous dire qu'il n'y a aucun pays dans le monde où les femmes peuvent espérer avoir ces droits."

 

"Aucun pays dans le monde ne peut encore dire qu’il a atteint l’égalité hommes-femmes. Ces droits, je les considère comme faisant partie des droits de l’homme. Mais je fais partie des chanceuses. Ma vie est celle d’une privilégiée. Mes parents ne m’ont pas moins aimée parce que j’étais une fille. Mon école ne m’a pas imposé de limite parce que j’étais une fille. Mes mentors n’ont pas imaginé que j’irais moins loin parce que je pourrais donner naissance à un enfant, un jour. Ces personnes étaient les ambassadeurs de l’égalité qui ont fait de moi qui je suis aujourd’hui. Ils ne le savent peut-être pas, mais ils sont les féministes insouciants qui changent le monde. Nous avons besoin de plus de gens comme cela."

 

Elle fait ensuite appel aux hommes. "L'inégalité entre les sexes est également leur problème"

Elle encourage les hommes à être "des défenseurs du changement" et à œuvrer pour que "leurs filles, sœurs et mères soient libérées des préjugés [et que] leurs garçons aient le droit d'être vulnérables et humains".


"Vous devez vous dire: 'qui est cette fille qui sort d'un Harry Potter? Qu'est-ce qu'elle fait à l'ONU?'. Je me suis posée la même question. Tout ce que je sais, c'est que ce problème d'égalité des sexes me concerne et que je veux pouvoir améliorer les choses."

 

"La réalité est que si nous ne faisons rien, cela prendra plus de 75 ans, lorsque j'aurais plus de 100 ans, avant que les femmes puissent attendre d'être payé autant que les hommes pour le même travail."

Un succès dans les médias

Le discourt a eu un succès immédiat à la tribune, à en juger les applaudissements, mais également dans les médias américains, et même internationaux.

En France, MadmoizelleSlateElleJuneLa Parisienne ou encore Le Huffington Post ont salué l’initiative.

Des menaces sur le net

Des propos plus anecdotiques, mais qui témoignent du besoin d'un débat féministe dans notre société, ceux d'antiféministes qui ont publié des messages sur les forums de 4chan, qui attaquent violemment la jeune actrice et ses propos, et menacent de publier des photos d'elle nue. Le site avait déjà été au centre de la publication, il y a quelques semaines, de photos de stars volées grâce à des piratages de compte Apple.

 

Nous même, lorsque nous avons publié l'information sur notre compte Twitter, nous avons reçu des messages machistes, gratuits et violents...

Des liens pour en savoir plus...

Le site du mouvement "He for She" : http://www.heforshe.org/

Leur page Facebook

Leur compte Twitter


Vous pouvez également améliorer votre anglais grâce à ce discourt et au site EnglishCentral !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Molly (samedi, 27 septembre 2014 22:30)

    C'est quand même dingue, qu'il faille militer pour légalité des sexes. Et en plus elle reçois des menaces. Nous sommes en 2014 ! quand même ! Cela fait bien longtemps que nous sommes l'égale de l'homme, il faudrait qu'ils en prennent conscience.

  • #2

    mary (dimanche, 05 octobre 2014 14:55)

    je suis totalement d'accord avec Emma Watson nous avons certaines de nous avoir pu la chance de naître dans des pays où il y a peu d'antiféministe et c'est pour cela qu'il faut qu'on réagisse plus pour que ce soit possible aussi dans d'autres pays.