Harry Potter Facts n°3 : le paradoxe de l'écrivain

Nous publions aujourd'hui le numéro 3 de notre nouvelle rubrique Harry Potter Facts. Nous allons nous intéresser ici à un outil littéraire que l'on retrouve dans nombre d’œuvres de Science Fiction où le procédé du voyage dans le temps est utilisé, et notamment donc dans la saga Harry Potter : le paradoxe de l'écrivain.

Ce terme ne vous dit peut-être rien et nous allons essayer de vous faire découvrir comment JK Rowling a utilisé ce concept qui explique bien des choses (à lire dans lire la suite).

Un paradoxe temporel

Il est donc tout d'abord bon de vous préciser ce qu'est le paradoxe de l'écrivain. Selon Wikipédia, c'est un paradoxe temporel qui décrit la situation suivante : "Un écrivain s'expédie à lui-même, dans le passé (par exemple dix ans plus tôt en 2004), un exemplaire de son oeuvre à succès. Dans le passé, il va recopier son oeuvre pour la publier." Le problème ici est que l'on rentre dans une boucle sans fin : en 2014, l'écrivain va à nouveau renvoyer son oeuvre en 2004 et ainsi de suite... Ainsi, l'écrivain publiera un livre qui n'aura été écrit par personne puisqu'il n'aura fait que recopier son livre. On peut dire que l'action du voyageur temporel rend possible à nouveau l'action de ce voyageur une fois passé dans la boucle du temps. 

Son utilisation dans le tome 3

Dans la saga Harry Potter, nous retrouvons ce paradoxe lorsque Harry et Hermione remonte le temps grâce au Retourneur de Temps dans le tome 3, "Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban"

 

Petit rappel du passage : Harry a rencontré Sirius et une personne inconnue les a sauvés des Détraqueurs grâce à un Patronus. Harry en remontant le temps s’aperçoit que c'est lui qui est l'auteur de ce Patronus et s'empresse de produire ce sortilège : il se sauve lui-même.


Une petit vidéo très intéressante qui nous permet d'observer les deux passages dans la boucle du temps :

On peut alors se demander comment Harry a-t-il pu être sauvé la première fois par lui-même puisqu'il n'avait pas encore remonté le temps ?

 

Tout d'abord, c'est le sauvetage de Harry qui lui permet de voyager dans le temps. Il n'aurait pas pu voyager dans le temps s'il était mort et donc s'il ne s'était pas sauvé lui-même. Le sauvetage de Harry est la cause du voyage dans le temps et le voyage dans le temps est la cause du sauvetage de Harry.

 

JK Rowling est obligé de nous faire entrer dès le premier passage dans la boucle de causalité. Lorsque JK Rowling nous fait le récit pour la première fois du sauvetage de Harry et Sirius sur les rives du Lac, elle prend une liberté qui peut nous paraître paradoxale en ayant déjà fait voyager Harry dans le temps.

 

C'est une théorie partagée par nombre de fans, qui soutient la thèse que Buck et Sirius n'ont jamais été tué. Mais qu'ils étaient déjà sauvés par Harry 2 et Hermione 2 (remontant le temps).

 

Harry s'est juste rendu compte, par son retour dans le passé, que c'était lui qui avait produit le Patronus.

 

Comme complément d'information, vous pouvez retrouver cette chronologie du site EHP qui permet d'y voir plus clair : à cette adresse...

Une théorie

Ce n'est qu'une théorie parmi tant d'autres mais elle permet d'expliquer ce paradoxe que l'on peut remarquer à la lecture du livre ou au visionnage du film.

 

Nous espérons avoir été assez clair, cet article ayant été compliqué à mettre par écrit.

Si vous avez la moindre question ou la moindre remarque ou analyse à apporter sur ce sujet, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page.


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Vero (lundi, 20 octobre 2014 13:58)

    Très bon article !

  • #2

    mary (jeudi, 23 octobre 2014 18:35)

    Moi aussi, je pense que c'est Harry 2 et Hermione 2 qui ont sauvé Buck et Siruis.

  • #3

    Devy (mardi, 28 octobre 2014 00:08)

    J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question concernant ce paradoxe: pour moi il était évident que c'était Harry "2" (ou sa version future envoyée dans le passé) qui s'était sauvé lui-même. De toute façon dans le film on voit bien l'incidence qu'ont pu avoir les versions d'Harry et Hermione envoyées dans le passé puisque leurs interventions (outre le sauvetage de Buck et la libération de Sirius) ont été amplifiées (les cailloux jetés par Hermione dans la cabane de Hagrid pour les faire partir, le coup de la coupe de cheveux, les cris d'Hermione pour sauver Harry de Lupin-garou..). Par contre je ne suis pas sûr d'avoir compris la définition du "paradoxe de l'écrivain": il s'agit d'un exemple ou bien?..